Le cabinet

Bienvenue au cabinet d’Emilie Cruvelier, sage-femme libérale.

Installée à Saint Avertin depuis septembre 2016 à la suite d’Annabelle Faivre, je vous propose un accompagnement « semi-global ». Cet accompagnement, s’il exclut le temps de l’accouchement, permet cependant de proposer un suivi très personnalisé, au plus proche des attentes des femmes et des couples. Ce suivi s’inscrit dans un travail en réseau dont la sage-femme référente est le pivot : elle coordonne et fait le lien avec les autres professionnels qui interviennent au cours de la grossesse et au moment de l’accouchement.

Les consultations se déroulent majoritairement au cabinet. Je me déplace aussi à votre domicile si votre état le justifie (grossesse difficile, suites de couches à domicile) et que je suis la sage-femme libérale la plus proche de chez vous.

Conventionnée secteur 1 je pratique des honoraires conformes aux tarifs de l’assurance maladie.

Quelles sont les compétences des sages-femmes?  Flyer

« Dotées d’un pouvoir de diagnostic et d’un droit de prescription, les sages-femmes forment une profession médicale à compétences définies. Ainsi, le champ d’intervention des sages-femmes auprès des femmes et des nouveau-nés en bonne santé est établi par le code de la santé publique.

13Cruvelier

La sage-femme assure la surveillance et le suivi médical de la grossesse et propose des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Elle assure, en toute autonomie, la surveillance du travail et de l’accouchement.

IMG_0577

La sage-femme dispense les soins à la mère et à l’enfant après l’accouchement. Elle pratique la rééducation périnéo sphinctérienne liée à l’accouchement.

Au-delà de la période traditionnelle de la grossesse, la sage-femme accompagne également les femmes tout au long de leur vie en assurant leur suivi gynécologique de prévention et en prescrivant leur contraception.

Elle prescrit et pratique les vaccinations auprès de la femme et du nouveau-né dans les conditions définies par décret.

La sage-femme pratique les actes d’échographie obstétricale et gynécologique systématiques ou de dépistage.

La sage-femme peut concourir aux activités d’assistance médicale à la procréation selon les conditions définies par décret.

Spécialiste de la physiologie, la sage-femme adresse ses patientes à un médecin lorsqu’elle décèle une pathologie. Elle peut pratiquer les soins prescrits par un médecin en cas de grossesse ou de suites de couche pathologiques.

Sous réserve d’obtention de diplômes complémentaires, la sage-femme peut pratiquer :
– Des actes d’ostéopathie,
– Des actes d’acupuncture,
– Des examens échographiques.

Dans l’exercice de l’ensemble de son activité professionnelle, la sage-femme, tient un rôle primordial de proximité dans la prévention et l’information auprès des femmes. »

Extrait du site du conseil national de l’Ordre des sages-femmes